CORDES FROTTEES

Contrebasse

Samuel Ramos Escobar, né à Carthagène (Espagne) en 1990, commence à étudier la contrebasse à l'âge de dix ans avec le professeur Hugo Valero Muñoz. Durant cette période, il obtient trois prix consécutifs au concours national: "Entre cuerdas y metales». En parallèle, il étudie le saxophone, la guitare et les percussions.
Plus tard, il poursuit ses études au conservatoire de Musique de Saragosse avec les professeurs Franco Petracchi, Javier Sapiña et Mirella Vedeva, où il obtient un Bachelor en interprétation musicale (2013).

En 2015, il décroche  le Master d'interprétation musical à la Haute École de Musique de Lausanne et en 2108, un Master en Pédagogie Instrumentale.  
Depuis 2019, il fait partie de la Camerata "Lausanne Soloist" de Renaud Capuçon. Il collabore aussi avec l'orchestre "Sinfonietta" à Lausanne ainsi qu'avec l'orchestre NEXUS comme première contrebasse. 

Il participe également à des nombreux ensembles instrumentaux de la région tel que "Soloist Menuhin Camerata", orchestre résident du Rosey Concert Hall à Rolle,  et l'ensemble à cordes "OVS "(Orchestre des variations symphoniques) entre autres. Depuis 2019 il collabore avec l'Orchestre Symphonique de Carthagène au poste de contrebasse tutti.

Violoncelle

Née dans une famille d'artistes, Domitille Siegrist-Coppey a grandi dans les pédagogies actives Willems et Orff dispensées par sa mère Nicole Coppey. Elle débute l'étude du violoncelle à quatre ans ainsi que celle du piano l'année suivante et obtient à quatorze ans son Certificat de violoncelle avec mention «Excellent et félicitations du jury». Elle reçoit le soutien de la Fondation Irène Dénéréaz, poursuit ses études avec Pascal Michel et obtient successivement le Diplôme DipABRSM et la Licence de violoncelle LRSM de l'Associated Board of the Royal Schools of Music de Londres en 2007, tous deux décernés « with Distinction ». Respectivement en 2010 puis 2012, elle reçoit «mit Auszeichnung» son Bachelor of Arts de la Hochschule der Künste Bern, ainsi que son Master in Music Performance, dans la classe de Antonio Meneses. Parallèlement à de nombreux concerts en soliste et en musique de chambre en Suisse et à l'étranger, elle se produit avec le quatuor « 4Ygrecs » qu'elle a fondé et pour lequel elle compose des pièces polyrythmiques.

Domitille a développé très tôt un rapport particulier à la transmission, ce que traduit bien le sujet de sa thèse de doctorat en musicologie appliquée, portée sur la corporéité de la performance musicale et défendue en 2018 à l'Université de Lausanne. Elle enseigne le violoncelle depuis 2008 à l'École d'Art musical "Un, Deux, Trois, Musiques..." de Sion et y travaille également avec les groupes d'enfants (parents-enfants, éveil, initiation I). Son expérience pédagogique s'étend également à l'enseignement de la musique en classe, ainsi qu'à diverses formations continues ponctuelles destinées aux enseignants professionnels (notamment SSPM, HEPL, SPMV, CEGM, ...)

Violon

Valentina Eggli a obtenu son diplôme de soliste et de pédagogue au Conservatoire d’Etat à Chisinau en Moldavie. Elle a été professeur de violon au Conservatoire de Petropavlovsk-Kamtchatski (Kamtchatka, Russie) et Konzertmeister de l’Orchestre de chambre de cette même ville. Elle a ensuite été violoniste à l’Orchestre d’Etat de la Radio-Télévision-Moldova à Chisinau. Depuis 2002, elle a été premier violon solo de l’Orchestre Amabilis à Lausanne jusqu’en 2017. Elle suit depuis plusieurs années les cours de David Plantier à la Schola Cantorum de Bâle, l’un des violonistes baroques les plus en vue du moment. Elle donne régulièrement des concerts comme soliste et en récital. Elle donne des cours à l’EmusE depuis une dizaine d’années et dirige actuellement l’ensemble baroque « Archi liberi ».

Valentina Eggli, violon solo

CORDES PINCEES

Guitare

Paul Alberto Gonzalez Ostos (Valencia, Venezuela) commence la guitare à l'âge de 11 ans. Après avoir terminé ses études scolaires, il est admis dans dans la classe de Dusan Bogdanovic à Genève où il obtient son Bachelor de guitare en 2019. Il donne régulièrement des récitals classique dans des cadres privés et publics.

 

En parallèle à son cursus classique, il baigne depuis jeune dans une ambiance musicale latino-américaine. En 2011, il fonde le groupe Tinaja (Folklore vénézuélien), qu'il dirige encore à ce jour. S'étant plongé profondément dans le jazz, le bop et le manouche il joue dans différents projets autour de l'arc lemanique dans tous les styles, notamment avec "Equinox Quintet" (tango) faisant de lui un musicien polyvalent.